TOURISME AU NEPAL

LE NEPAL, TERRE DE DIVERSITE.

 

Si vous êtes en bonne condition physique, bien sûr le trek et ses vues sur les plus hauts sommets de la planète s’offrent à vous.

Cependant le tourisme au Népal n’est pas réservé à une minorité de personnes aux conditions physiques très performantes.

Des treks peuvent être organisés en moyenne ou basse montagne, dans les régions de collines. Les vues seront différentes mais tout aussi fabuleuses. De plus, dans ces zones habitées, vous irez ainsi à la rencontre des populations et d’ethnies innombrables et ceci constitue un extraodinaire voyage.

Le sud du Népal, le Téraï, est une région ouverte à tous, jeunes et moins jeunes, sportifs ou non. En effet c’est le versant népalais de la plaine du Gange et les affluents de ce fleuve sacré y serpentent avec nonchalence, car c’est "le plat pays" du Népal. 

 Cette plaine est à visiter pour de nombreuses raisons. L’amour de la nature est un premier motif, car on y trouve d’immenses réserves, chacune faisant plusieurs centaines de kilomètres carrés où les animaux les plus divers sont protégés. Le parc de Chitwan est le plus connu, mais plus à l’ouest la réserve de Bardiya (800 kilomètres carrés) est aussi extraordinaire car on peut y faire un trek en terrain plat, accompagné de guides ou descendre en canot la Karnali et y découvrir la nombreuse faune sauvage.

Dans ces réserves la faune y est très diverse, les tigres, les rhinocéros, les éléphants sauvages (Réserve de Bardiya), les crocodiles et les gavials ont fait la notoriété de ces réserves. Mais on peut aussi y découvrir de nombreuses variétés de singes, d’oiseaux, de cervidés, de serpents aussi...

 C’est aussi dans cette plaine, en terre népalaise, que l’on peut visiter le sanctuaire de Lumbini, lieu de naissance du prince Siddhartha Gautama, autrement dit le Bouddha.

 

L’extrême Est du Népal, vers la frontière de l’Inde, n’est pas aujourd’hui connu des touristes. Pourtant, vers Ilam, Phidim, Fikkel, il est possible de découvrir les jardins de thé, car le Népal produit dans cette région de prestigieux thés orthodoxes. Point besoin d’être un sportif de haut niveau pour arpenter ces collines couvertes de camélias sinensis (l’arbuste produisant les feuilles de thé) tout en découvrant les hauts sommets tel le Kanchenjunga. Mais attention, pour visiter les fabriques de thé et déguster leurs produits, il faut y aller durant la période de récolte, entre la fin février et le début octobre.

 

 

 


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 14 janvier 2012
par  Consul Honoraire du Népal en France

NEPAL TOURISM INFO

Un site népalais comportant une multitude d’informations pour le tourisme au Népal (en anglais)
Le site du "Nepal Tourism Info" est riche de renseignements,
Nombreux liens vers les hôtels de Kathmandou, Patan, Bhaktapur, Pokhara
Nombreux liens vers les agences de trek et de voyage (...)

dimanche 22 janvier 2012
par  Consul Honoraire du Népal en France

DES ADRESSES POUR ORGANISER DES TREKS

POUR CONTACTER DES AGENCES DE TREK :
Trekking Agencies’ Association of Nepal
Nepal Association of Tour and Travel Agents

lundi 2 juin 2014
par  Consul Honoraire du Népal en France

COMPAGNIES AERIENNES INTERIEURES

La Géographie du Népal est telle que certains voyages par la route peuvent être longs et difficiles. Ainsi il peut être utile de choisir l’avion pour certains parcours. La plupart des vols durent moins d’une heure. Malgré cela, les conditions climatiques très changeantes peuvent retarder certains vols, (...)

samedi 14 janvier 2012
par  Consul Honoraire du Népal en France

TREKING AGENTS ASSOCIATION OF NEPAL

Une Association des Agences pouvant vous organiser un trek au Népal

samedi 14 janvier 2012
par  Consul Honoraire du Népal en France

NEPAL ASSOCIATION OF RAFTING AGENTS

Un site népalais pour les passionnés de Rafting (en anglais)